06 32 30 07 75

ou SMS

 

Centre Béa 10 rue Ramond Llull Perpignan

 

Maison de santé 4 rue camp de l'Iera 11350 Tuchan

Top

L’iris est le miroir de l’âme mais aussi celui du corps et de ses tendances. L’étude de la partie colorée de l’œil permet de dresser un bilan de terrain, de déterminer la constitution de la personne,  ses points forts et ses points faibles. Ce bilan suivi de conseils individualisés a pour vocation de prévenir ou retarder les problèmes de santé et rétablir le terrain.
« le microbe n’est rien, le terrain est tout » Louis Pasteur

Comment ça fonctionne ?

L’iridologie est une méthode de réflexologie comme la réflexologie plantaire (ou autre), l’iridologue se réfère à une ou plusieurs cartographies, la différence majeure est que l’on ne peut pas apporter les corrections directement sur l’iris, mais la richesse du bilan qui en sort permet l’élaboration d’un programme d’hygiène de vie personnalisé, pour la prévention des troubles ou l’amélioration durable de la santé.

La relation entre l’iris et les organes n’a rien de mystérieux comme on pourrait le croire. L’œil est le prolongement du cerveau vers l’extérieur, il renseigne celui-ci sur l’environnement immédiat. Près de 40% des impressions sensorielles du cerveau sont transmises par la vue.

L’iris, la partie qui nous intéresse ici, se forme entre la 14ème et la 16ème semaine de vie fœtale. Son origine embryonnaire est double :
– d’une part elle provient de l’ectoderme (qui deviendra la peau et le système nerveux) pour les cellules chromatophores, les muscles et la couche pigmentée.

-d’autre part du mésoderme (à l’origine des viscères, du sang,, du système cardio-vasculaire, des muscles) pour le stroma et la vascularisation.

Cette double origine embryonnaire n’est certainement pas étrangère à la convergence des informations provenant des tissus, vers cette partie de l’œil.