06 32 30 07 75

ou SMS

 

Cosyfit 3 Av Alfred Sauvy 66600 Rivesaltes

 

Maison de santé 4 rue camp de l'Iera 11350 Tuchan

Top

L’AURICULOTHERAPIE


L’auriculothérapie est une technique de réflexologie du pavillon de l’oreille. Elle renseigne sur le fonctionnement global de la personne et permet de corriger les déséquilibres.

Si on le compare à un ordinateur le pavillon de l’oreille est à la fois l’écran de projection ou sont repérés les déséquilibres et le clavier sur lequel on rentre les données voulues (réguler, tonifier, disperser). En effet, il existe au niveau de l’oreille une projection de points correspondants à différentes zones du corps. Cette cartographie, aussi appelée « somatotopie auriculaire » est aujourd’hui bien connue.

Elle est très ancienne et a été redécouverte et développée en 1951 par le docteur lyonnais : Paul François Marie NOGIER qui a mis en lumière une cartographie du pavillon auriculaire représentant le fœtus. En 1987, l’Auriculothérapie est une pratique officiellement reconnue par l’O.M.S. et en 1990, un groupe de travail réuni par l’OMS a standardisé la nomenclature de 43 points auriculaires. Depuis, cette technique est enseignée dans de nombreuses facultés.

L’auriculothérapie est particulièrement indiquée dans les troubles articulaires et vertébraux douloureux. Elle permettra de réduire les tensions et ainsi de réduire la douleur et donner la possibilité au corps de se régénérer.
Elle est aussi indiquée dans les troubles psychiques comme le stress, l’anxiété, l’insomnie ainsi que les sevrages et leurs conséquences.
L’auriculothérapie est enfin indiquée dans les problèmes de  poids, les problèmes hormonaux et glandulaires, les acouphènes et les déséquilibres en général.

⇒Le protocole : généralement on compte au moins 3 séances, une première puis 2 autres à 3 semaines d’intervalle entre chaque (sauf pour les addictions où l’on recommande généralement d’en faire une par semaine).

⇒Déroulement de la séance :

-Dans le cadre d’une première consultation, je procéderais d’abord à un questionnaire pour connaitre vos différents troubles et mieux comprendre votre fonctionnement et vos attentes. Puis nous commencerons la séance d’auriculothérapie proprement dite :

-Détection et repérage des points à traiter avec un palpeur à pression. Selon Nogier « lorsqu’il y a un trouble périphérique, la sensibilité du point lui correspondant au niveau de l’oreille se modifie, entraînant une douleur à la pression ».

-Selon te type de déséquilibre, le thérapeute va disperser, tonifier ou réguler. Par exemple : si le trouble est récent, avec des douleurs fulgurantes, intermittentes, précises ou  avec inflammation, on considère que c’est un trouble à polarité Yang, il faut donc le disperser; au contraire, si le trouble est ancien, avec des douleurs continues, profondes ou diffuses, avec œdème, chroniques, on considère que c’est un trouble à polarité Yin et qu’il faut tonifier.

Le RAC ou Réflexe AuriculoCardiaque permet de s’assurer de la polarité du point à traiter. Il s’agit de prendre le pouls du consultant d’une façon spécifique avec une main tandis que l’autre teste les points de l’oreille avec un bâtonnet OR/ARGENT. Lorsqu’on teste un point la réaction du pouls peut être de s’effondrer, de s’amplifier, ou de ne pas changer. On va alors disperser, tonifier, ou réguler. Soit par massage au bâtonnet de verre, soit par la pose de graines ou d’aimants qui avec un tout petit bout de sparadrap vont rester sur le pavillon auriculaire quelques temps.